Site Russe des académies
MEN
Accueil du site > Appariements, échanges > Le partenariat entre le lycée Alexandre Dumas de Moscou et le lycée du Parc à (...)

Le partenariat entre le lycée Alexandre Dumas de Moscou et le lycée du Parc à Lyon.

samedi 21 janvier 2012, par Elena Beliaeva

Le Lycée du Parc inaugure l’année croisée les langues et littératures française et russe

La réussite de l’enseignement du russe en France est largement dépendante de la qualité des enseignants qui le dispensent. Nous avons la chance au lycée du Parc à Lyon d’avoir une équipe de professeurs non seulement compétente mais aussi très fortement engagée dans le rayonnement de la culture russe au sein de notre établissement.

J’en veux pour preuve tout d’abord la création, et l’animation depuis trois ans, d’un ciné-club présentant des films russes, puis la volonté de nouer des relations avec le lycée français de Moscou qui s’est traduite par la signature l’an dernier d’une convention de partenariat entre nos deux lycées. Sans leur détermination, de telles initiatives n’auraient pas vu le jour et je tiens chaleureusement à les en féliciter.

Dans les objectifs fixés de notre jumelage, nous avions naturellement prévu l’information des élèves du lycée Alexandre DUMAS sur les Grandes Ecoles françaises en vue de l’accueil des meilleurs d’entre eux dans nos classes préparatoires : c’est déjà chose faite mais notre ambition est de développer encore nos liens en élargissant notre recrutement en classes préparatoires à des élèves de lycées russes de très bon niveau en sciences qui effectueraient une année d’adaptation au système scolaire français au lycée Alexandre Dumas avant de rejoindre le lycée du Parc .

Dans le cadre de ce partenariat, étaient aussi envisagés des échanges entre élèves de nos deux lycées accompagnés de leurs professeurs. Très sincèrement, je n’imaginais pas que leurs réalisations allaient s’effectuer dès cette année. Manifestement la dynamique de cette « année croisée France–Russie 2012 des langues et des littératures », organisée dans le prolongement de « l’Année France Russie 2010 » qui a connu un très grand succès, a joué un rôle moteur dans la mise en œuvre aussi rapide d’un tel projet qui doit beaucoup à l’implication des équipes de direction et des professeurs de nos deux établissements mais aussi à l’enthousiasme manifesté de part et d’autre par nos élèves.

Ainsi quatorze jeunes de nos deux pays (4 moscovites et 10 lyonnais accompagnés chacun par deux de leurs professeurs) vont découvrir la culture et la réalité actuelle de leurs villes respectives d’accueil au patrimoine historique et artistique particulièrement riche : la place Bellecour est certainement moins célèbre mondialement que la Place Rouge mais la découverte du monde des « canuts » et des premiers mouvements syndicaux étonnera peut-être nos hôtes moscovites ! Je souhaite aux élèves de nos deux établissements qui ont le bonheur de participer à cet échange de savoir, comme le souhaitait le poète Paul Valéry, « s’enrichir de leurs différences » !

Pierre-Jean Bravo, Proviseur du lycée du Parc à Lyon

2012, année croisée des langues et littératures française et russe, bicentenaire de la campagne de Russie et du souvenir mitigé de Borodino : il était temps de jeter un pont entre les deux points extrêmes -et pourtant si proches- de notre bon vieux continent européen. En ce début de XXIème siècle, cette ligne symbolique ne pourrait-elle pas initier une nouvelle trajectoire qui s’étirerait de Lyon à Moscou ? Le Lycée français Alexandre DUMAS accueille depuis ce début d’année 10 élèves russisants du Lycée du PARC de LYON, qui ont bien rapidement surmonté les trois heures de décalage horaire pour se fondre dans les classes où ils ont été intégrés, filière pour filière (1ère ES, 1ère L, 1ère S). De leur côté, 4 Moscovites ont été chaleureusement pris en charge par les équipes lyonnaises et leurs nouveaux camarades. Après les doutes -n’est-on pas trop ambitieux ?-, les inquiétudes –ne vont-ils pas être submergés par l’enjeu ?-, comme il est agréable d’observer la satisfaction qui se lit sur le visage de chacun, élèves comme professeurs. Car oui, les enseignants sont aussi de l’échange : Mme GRANDHAYE a rejoint Moscou, Mme PRESSMAN a gagné LYON et chacune accompagne ses élèves de russe en assurant les cours de sa collègue ! Dans un second temps, ce sont deux professeurs de Lettres, Mme BALSAN et M. TISON qui vont se croiser et poursuivre la tâche… Au programme, outre la continuité scrupuleuse des enseignements, une ouverture humaine et culturelle hors pair : les jeunes Lyonnais par exemple vont découvrir les deux galeries Tretiakov, des écoles russes et leurs fêtes si typiques (stari novi god), il vont patiner sur la Place Rouge et plonger dans l’univers du Musée Maïakovski. De part et d’autres, les familles d’accueil jouent le jeu et démontrent que le sens de l’hospitalité est une qualité partagée. Plus qu’un jumelage, c’est un esprit d’esprit qui prend ses marques : nul doute que l’expérience soit appelée à s’étendre. Grâce en soit rendue à toutes les personnes de bonne volonté qui ont su porter le projet jusqu’à son terme !

Joël FLOUDER Proviseur Adjoint Lycée Français de Moscou Alexandre Dumas

A l’occasion de l’année croisée France-Russie 2012, langues et littératures, et dans la cadre de la convention entre le Lycée du Parc et le Lycée Français Alexandre Dumas de Moscou, votée en CA en juin dernier, a été mis sur pied un premier échange d’un mois entre les deux établissements. Une première. Cette mobilité des élèves (de préférence russisants - le russe existe au Parc en LV3 et a d’importants effectifs, plus de 30 élèves par niveau, avec cette année 2 groupes en Première) et des enseignants (de russe et d’une autre discipline) a pour but une amélioration du niveau linguistique et un renforcement des compétences interculturelles des élèves mais aussi des échanges pédagogiques entre professeurs. Les élèves suivent les cours correspondant à leur section (L/ES/S). Les deux établissements étant des lycées publics français, les enseignements dispensés et les résultats obtenus seront automatiquement validés dans le cursus des élèves. Les professeurs ont la responsabilité pédagogique des élèves de leur établissement, assurent le service des professeurs qu’ils remplacent et intègrent l’équipe pédagogique de l’établissement d’accueil. 10 élèves de Première du Lycée du Parc sont à Moscou du 7 janvier au 4 février 2012. Julie Grandhaye (russe) et Marie-Françoise Balzan (Lettres Classiques) les encadrent, respectivement du 7 au 21 janvier et du 20 janvier au 4 février. Pendant ces mêmes périodes, 4 élèves du Lycée Français de Moscou (3 de Première et 1 de Seconde) sont à Lyon (en 621, 632 et 501), encadrés successivement par Irina Pressman (russe), puis Olivier Tison (Lettres). Chaque élève est pris en charge dans une famille d’accueil et les professeurs sont logés par l’établissement partenaire. Seuls le transport international et le visa sont à la charge des familles ou de l’établissement d’origine. Cette première au Lycée du Parc (le drapeau russe flotte dans la cour d’honneur pendant un mois) est appelée à devenir régulière et à s’étendre à d’autres élèves et d’autres collègues. L’implication des tous (administration, intendance, parents d’élèves et fédérations de parents d’élèves, élèves, professeurs), remarquable pour ce premier opus, est le garant de la réussite de notre projet.

François LAURENT, Professeur de russe au Lycée du Parc


Portfolio


Site Russe des académies
Directeur de publication : l'inspection de russe