Site Russe des académies
MEN
Accueil du site > Appariements, échanges > Échanges d’expériences > Récit de voyage à Saint-Pétersbourg les élèves du Lycée du Parc (LYON) - Avril (...)

Récit de voyage à Saint-Pétersbourg les élèves du Lycée du Parc (LYON) - Avril 2009

samedi 2 mai 2009, par Elena Beliaeva

Les élèves de russe du Lycée du Parc de Lyon à Saint-Pétersbourg

Une première au Lycée du Parc : trente élèves de russe langue vivante 3 sont partis pour la Russie dans le cadre d’un voyage scolaire ! Du 31 mars au 7 avril, ils ont découvert Saint-Pétersbourg, la capitale des empereurs russes, la Venise du nord, la ville de Pouchkine et d’Akhmatova, la cité des musées, des théâtres et des palais, mais aussi la ville des révolutions et du Blocus de 900 jours ; ils ont également partagé le quotidien des lycéens russes de leur âge et, donc, leur vie dans la deuxième ville de Russie en ce début de 21ème siècle. Huit jours intenses et émouvants, dont témoignent notamment les carnets de bord tenus par chacun d’entre eux, qui rapportent, en détail et en images, les excursions et visites (tour de ville, croiseur Aurore, Musée Russe, Hermitage, Musée Pouchkine, Palais de Tsarkoe Tselo, Forteresse Pierre et Paul, Musée du Blocus de Léningrad et Musée Akhmatova), les activités pédagogiques (rencontre à l’école 634, concours bilan des connaissances, cours de travaux manuels et initiation à la danse et à la musique traditionnelle), mais aussi, et peut-être surtout, leur découverte personnelle, émue et étonnée, du quotidien des jeunes Russes.

Ils ont en effet vécu chacun dans une famille d’accueil, passé toutes les soirées et la journée du dimanche en compagnie de leurs correspondants russes et découvert, chacun à sa façon, la vie quotidienne à Saint-Pétersbourg en 2009 : les repas (nombreux, surprenants, abondants), les achats (dans les immenses centres commerciaux et supermarché, mais aussi dans les kiosques et sur les étals dans les rues), les longues soirées (au théâtre, au cirque, au concert, au cinéma, autour d’un table, à chanter ou discuter sans fin), le dimanche (à la datcha, sur le Golfe de Finlande, à la patinoire), la famille (la babouchka, la générosité de l’accueil, la disponibilité de chacun). Ils ont compris que nos trois heures hebdomadaires de russe au lycée depuis six, dix-huit ou trente mois, parlaient bien d’une réalité, d’une vie et d’un monde qu’ils ont aimés.

Par cette première découverte, à la fois théorique et pratique, de la ville, de son histoire, de ses habitants d’hier et d’aujourd’hui, les trente élèves du Lycée du Parc ont pu enrichir leurs connaissances (linguistiques, mais pas seulement), construire des amitiés et découvrir une autre façon d’être jeune à l’autre extrémité de l’Europe. Ils ont senti un peu de l’ « âme russe » et ont probablement laissé aussi un peu de la leur sur l’une des quarante-deux îles que compte la deuxième capitale russe. Il suffisait de les entendre réciter avec émotion les vers de Pouchkine ou d’Akhmatova à l’issue des visites des musées littéraires, devant des guides russes touchées aux larmes, pour comprendre que, à leur tour, sans le savoir, ils étaient en train de faire, sur cette terre pétersbourgeoise chargée de plus de deux cents ans de francophilie active, l’expérience, décisive et bouleversante, de la rencontre, quasi-amoureuse, avec cette culture russe, si proche de la nôtre ; expérience prometteuse, pour eux comme pour nos deux pays, garantie pour demain d’une relation de qualité avec le plus grand pays au monde.

Ce voyage a été rendu possible grâce aux services, compétents et efficaces, de l’Association Pro Lingua, organisatrice du voyage, dont l’équipe, française et pétersbourgeoise, est remarquable. L’association des parents d’élèves PEEP et le fonds social du Lycée du Parc ont généreusement aidé les familles de certains élèves à prendre en charge le voyage. Certains comités d’entreprise ont également apporté une aide matérielle au voyage des élèves. L’ensemble de la communauté éducative du Lycée du Parc a soutenu et encouragé ce projet. Mme Marie-Françoise Balzan, professeur de Lettres Classiques, a accepté d’accompagner le groupe, apportant une précieuse (et appréciée !) référence littéraire et artistique (Mme Balzan est une spécialiste de la culture italienne, si présente à Saint-Pétersbourg ). Une exposition et une projection de photos permettent à tous de découvrir ce qu’a été ce très beau séjour scolaire, utile, enrichissant et émouvant.

François Laurent, professeur



Site Russe des académies
Directeur de publication : l'inspection de russe