Site Russe des académies
MEN

B2i dans le cadre du russe

dimanche 1er avril 2007, par Ingeborg Juhaszova - Dapzol

Validation du B2i dans le cadre du russe

Il est difficile de s’imaginer le monde d’aujourd’hui - et a fortiori celui de demain - sans les nouvelles technologies de l’informatique. Il devient évident que les élèves doivent maîtriser ces outils en quittant le système scolaire. C’est la raison pour laquelle l’Education Nationale souhaite prendre en compte le B2i (brevet informatique et Internet) dès la session du Brevet de 2008. La validation des compétences dans le domaine informatique se pousuivra au lycée.

La phase expérimentale étant terminée, les nouveaux référentiels ont été publiés : niveau école (primaire), collège etlycée . Dans un premier temps, les efforts se concentrent principalement sur les acquis du collège.

La validation du B2i ne constitue en aucun cas un examen d’informatique. Les compétences constitutives du B2i sont donc développées et validées dans le cadre des activités pédagogiques disciplinaires, interdisciplinaires ou transversales. Le professeur de russe peut s’inscrire dans cette démarche d’autant que chaque item du B2i doit faire objet d’une double validation. (voir les détails sur le site d’Educnet)

Au niveau collège, l’utilisation de la salle informatique ou de la salle multimédia permet la validation du domaine 1 [S’approprier un environnement informatique de travail] : ouvrir l’ordinateur, s’identifier sur le réseau, ouvrir un programme, un document, l’enregistrer dans un espace réservé, sont les premiers gestes à exécuter dès qu’on prend place devant un écran d’ordinateur.

Le domaine 2, qui fait appel plus à un savoir être qu’à un savoir faire, bien qu’il soit plus particulièrement destiné au professeur d’éducation civique (attitude responsable devant les outils informatiques), peut être parfaitement intégré également dans une classe de russe.

Dans le domaine 3, le professeur peut demander aux élèves la création d’un document complexe et valider la compétence 3.3 [Je sais regrouper dans un même document plusieurs éléments (texte, image, tableau, son, graphique, vidéo…]. Ceci à l’occasion d’une cyber-enquête ou webquest (sur un auteur, une ville, une région, la faune, le climat etc.). C’est dans ce même cadre que nous pouvons facilement valider l’item 4.3 (voir domaine 4 ci-dessous). La compétence 3.7 [Je sais traiter un fichier image ou son à l’aide d’un logiciel dédié notamment pour modifier ses propriétés élémentaires] peut être traitée, au moins en ce qui concerne le fichier son, lors d’une séance dans la salle multimédia avec le logiciel Audacity (gratuit et disponible en ligne). Le professeur prépare une séquence audio en fichier MP3 (un texte russe dans lequel on a au préalable inséré des silences). L’élève enregistre sa lecture dans les espaces libres et sauvegarde le fichier modifié pour le réécouter et comparer sa prononciation et son intonation à celle du professeur ou du lecteur.

Dans le domaine 4, nous pouvons facilement valider l’item 4.3 [Je sais utiliser les fonctions principales d’un outil de recherche sur le web (moteur de recherche, annuaire...)]. En se servant du clavier virtuel mis à sa disposition, l’élève peut formuler les requêtes dans les moteurs de recherche russes, tels que google.ru, yandex.ru ou rambler.ru. Ces outils de recherche trouveront leur application dans une séquence consacrée à une cyber-enquête (ou webquest).

Enfin le domaine 5 est particulièrement destiné aux langues. Par le courrier électronique, le e-twinning, on accède à une communication authentique dans la langue enseignée. Les items 5.2, 5.3 et 5.4 peuvent être validés lors des échanges de courrier avec les pièces jointes (les photos par exemples) entre les correspondants russes et français.

De par sa configuration matérielle – l’élève est placé seul face à sa machine – l’utilisation des TIC fait appel à un travail en autonomie. Il est cependant important de souligner que le travail personnel devrait aboutir à une mutualisation, à une exploitation en commun des résultats (réalisation d’une production finale commune, écrite ou orale).

L’apprentissage et la validation des acquis inscrits dans le B2i sont les priorités de l’Institution. L’utilisation des TIC dans le milieu scolaire a pour but non seulement de faire acquérir aux élèves un savoir faire technique, indispensable dans la vie quotidienne et professionnelle, mais elle vise également un savoir « être », une utilisation raisonnée et réfléchie de l’outil pour former des citoyens responsables et autonomes qui portent un regard critique sur la validité de l’information recueillie.



Site Russe des académies
Directeur de publication : l'inspection de russe